Trở về ninh-hoa.com

 

Người Phụ Trách

 

Viết Về Trang Mực Tím

 

Đỗ Thảo Nguyên

Nguyễn Phương Linh

Nguyễn Thị Kim Loan 

Phạm Ngọc Sơn Đài

Hà Mỹ Phụng 

Một Nhóm Em Nhỏ NH 

Phượng Tiên  

Kim Khánh

Hoàng Ngâu Christine

Alice Mỹ Tiiên 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

www.ninh-hoa.com

 


Durand Hélène Phượng Tiên

Age: 14 ans
Classe: 3ème
Actuellement, habite en France

Mes hobbies: dessin, manga, musique, joue la harpe ...

Sáng tác:

    Trang Mực Tím  
 
  Un rêve merveilleux 
 
  Trang Mực Tím
 
  Élection de la reine des fleurs 
    Notre Quatre Saisons   
 
  Mùa Thu Lá Vàng Bay
 
 Désespoir

 


 

(Xin bấm vào hình để xem hình lớn)

 

            

 

Désespoir
 

   -une belle journée-                                        -un sentiment désespéré-
-ensoleillée par me fille adorée-          -son visage apeuré-
-une secousse-

 
Un ciel immaculé,
Une odeur désagréable,
Une douleur physique,
Une douleur morale.

Des larmes salées sur mes joues,
Des larmes vermeilles dans mon coeur 
Me viennent avec mes souvenirs,
De même que ce sentiment d'horreur.

Je me sens tel un aventurier
Démuni de tout ses trésors.
Entre mes mains écorchés,
Je n'ai point de lingot d'or.

Que de l'air, du rien..
Peut-être ce sentiment de culpabilité
que j'éprouve et qui est mien.
Aurai-je votre pardon, mes dulcinées?

De ne point avoir pris soin de vous,
De ne pas avoir pu vous protéger,
De vous avoir abandonné,
Est-ce que je serai pardonné?

Vos sourires ne peuvent plus m'illuminer
Car vous n'êtes plus à mes côtés.
Votre lumière ne m'atteint pas
Puisque vous êtes si loin de moi.
 

  -une colline dorée-                             -mon être comblé-
         -un ciel renversé-         -des visages illuminés-
-une odeur salée-
 


Les bons souvenirs reviennent,
Écrasant les mauvais.
Pour une durée indéterminée,
Mes douleurs s'apaisent.

Ô, sombre démon! Avais-tu besoin
De m'enlever mes anges?
Ton objectif est atteint,
Du côté de la folie, mon esprit balance.

Ô, Mère Nature, origine du tout!
Pourquoi avoir déchainé ta colère
Et avoir fracturé nos terres?
Tu as provoqué tant de peine, de haine!

Tel un psychopathe, un prédateur,
Tu appelles à la peur.
Avec tes pouvoirs sans limite,
Tu restaure l'équilibre.

Car les hommes te défient
En s'appropriant tes biens,
En contournant tes interventions,
Ils troublent la grande harmonie.

Mais beaucoup te blâme pour tes actions,
Et moi aussi, pour m'avoir arraché mes êtres chers.
Mère Nature, rend moi mes êtres aimés!
Avant qu'Elle ne vienne et me dérobe mon âme.
 

 

Hélène Phượng Tiên Durand